Forum Disney Descendants
 
Le Deal du moment : -17%
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
Voir le deal
305.99 €

Partagez
 

 Gombo pour tous & tous pour le gombo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miles A. de Maldonia

Miles A. de Maldonia

Enfant de : Fils de Tiana & Naveen

Gombo pour tous & tous pour le gombo Empty
MessageSujet: Gombo pour tous & tous pour le gombo   Gombo pour tous & tous pour le gombo EmptyJeu 7 Nov - 14:18


Gombo pour tous & tous pour le gombo
Miles + Carlos
A jazz musician can improvise based on his knowledge of music. He understands how things go together. For a chef, once you have that basis, that's when cuisine is truly exciting


« POUSSE TOI DE LA BILLIE ! »


La jeune femme était là, face à moi, poing sur les hanches, l'air menaçant. Je lui offris une grimace digne d'un film d'horreur. Du moins dans ma tête ça tournait comme ça... Bon en vrai j'avais juste l'air d'un chien ayant mordu dans un citron.

« Ce colis m'est adressé A MOI ! »


Je levais les yeux au ciel, une nouvelle grimace imitant son « a moi » digne d'une foutue mouette ! J'en avais rien à foutre de ce que maman avait bien pu placer, comme petites choses dans son fichu colis.

« Il y en a ou pas ? »


Pas besoin de dire de quoi il s'agissait, elle, elle le savait très bien. Mais Billie n'avait rien à faire d'une partie de ce que contenait le colis... la demoiselle avait toujours eu le chic pour rater toutes les recettes qu'elle entreprenait, maman disait qu'elle tenait ça de papa... Papa et ses AFFREUSES salades de légumes coupés n'importe comment. Il y mettait du sien hein... mais c'était pas encore tout à fait ça, alors... généralement il se tenait loin de la cuisine, et s'occupait du service et de l'animation du restaurant. Leur duo fonctionnait bien ! Billie se recula, et me claqua la porte au nez, me laissant éberlué, j'eus tout juste le temps de composer le visage de la PAUVRE PETITE CHOSE irrésistible qu'elle rouvrit la porte le temps de me balancer un sac à la figure, refermant finalement la porte en riant.

« J'attends ma boîte de gombo devant ma porte ce soir Miles, sinon... J't'envoie Louis ! Et tu sais qu'il peut être BAVARD! Alors attention, gare à toi. »

J'ouvris un instant le sac, mon regard s'éclairant de joie et de bonheur. BIEN tout était enfin prêt. Je n'oubliais pas qu'un de mes objectifs, dans ma petite vie, était de surpasser ma mère. J'allais donc de ce pas dans une des nombreuses cuisines de la cafétéria dans laquelle j'avais fais rapatrier tous mes ustensiles. J'avais fais les choses bien, j'avais également fais quelques courses la veille, déposant le sac sur le plan de travail, j'avais enfilé mon fameux tablier. Je commençais déjà à siffloter gaiement. C'était le jour du gombo. J'avais sortis avec soin tous les ustensiles, tous les ingrédients, que j'avais pris soin de hacher finement d'une main experte, laissant les arômes de chaque ingrédients m'envelopper. Crevettes, poulets, saucisse, mais surtout, les poivrons, les épices, et le gombo. Je me sentais bien à cet instant, comme à la maison. Parfois mon univers me manquait, je me sentais en décalage avec Auradon. J'avais commencé par préparer mon roux avec de l'huile et de la farine, le laissant pour plus tard, m'occupant de cuir ma viande, puis préparant le CORPS du Gombo, le roux brun, de l'eau, oignon, céleri, gombo, poivrons et épices, le tout mijotant paisiblement. Je goûtais la préparation, décidant d'y ajouter encore un peu d'ail en poudre et de piment de Cayenne, y ajoutant finalement ma viande et mes crevettes, laissant le tout mijoter tranquillement alors que je m'apprêtais à cuisiner mon riz. Levant le nez pour tomber sur une petite tête curieuse passé par l'encadrement de la porte. Faisant naître sur mon visage un petit sourire amusé.

« Tiens tiens tiens... N'aurait-on pas un palais des plus innocents pour goûter à ma cuisine ? Ashidanza!   »


(c) princessecapricieuse
Revenir en haut Aller en bas
Carlos De Vil

Carlos De Vil

Enfant de : Cruella De Vil

Gombo pour tous & tous pour le gombo Empty
MessageSujet: Re: Gombo pour tous & tous pour le gombo   Gombo pour tous & tous pour le gombo EmptyDim 10 Nov - 15:40

Carlos avait commencé sa journée relativement tard, l’avantage de ne pas avoir à aller en cours. Après une bonne longue promenade avec Dude, il était rentré prendre une bonne douche avant d’aller s’abrutir comme diraient certains devant la console de jeu. Jouant avec enthousiasme, oubliant tout ce qu’il y avait autour de lui. Les parties se succédaient et ne se ressemblaient pas, Carlos tentait uniquement de battre son record sur son nouveau jeu qu’il avait depuis quelques jours. Le jeune homme fut subitement sorti de son jeu par un gargouillement de son estomac. Avec son réveil tardif, le jeune homme en avait complètement oublié qu’il n’avait rien mangé depuis son réveil. Il avait tellement eu envie de profiter de sa journée, qu’il en avait oublié son amour pour la nourriture. C’était l’une des meilleures choses qu’il avait découverte à Auradon, le vrai bon goût des aliments. Loin du goût de l’équivalent que l’on trouvait sur l’île. Et puis le chocolat, il vouait un culte au chocolat. Si le chocolat avait été un dieu, Carlos se serait converti à cette religion. Malheureusement ce n’était pas le cas. Carlos décida de finir sa partie avant de prendre le chemin de la cafétéria afin d’aller se faire un bon repas. Plus il pensait à la nourriture et plus il se rendait compte qu’il avait faim. Comme depuis un moment, le jeune De Vil se vit finir sa partie en perdant lamentablement.

Prenant cela comme le signe qu’il était enfin temps d’aller manger. Enfilant ses baskets et appelant Dude, le jeune homme s’avança vers la porte. La fermant à clé juste derrière son chien et lui, il prit calmement la direction de la cafétéria, dans le but d’aller fureté dans les cuisines afin d’y trouver quelques choses d’appétissant à manger. La marche ne fut pas bien longue pour qu’il parvienne à sa destination. Le jeune homme passa la porte et observant les différentes portes des cuisines, il se mit à réfléchir, avant de se diriger vers la première porte. La cuisine était complètement vide, du coup notre jeune homme de l’île prit la direction du réfrigérateur, il l’ouvrit et ne découvrit rien d’intéressant à l’intérieur. Il soupira, il n’avait pas trouvé son bonheur. Il prit la direction de la seconde cuisine, mais alors qu’il était presque arrivé, il ne put s’empêcher d’être attiré par l’odeur sortant de l’une des autres pièces. Suivant l’odeur, il passa sa tête dans l’entrebâillement de la porte. Il put voir un jeune homme affairé à une préparation qu’il ne connaissait pas. Le jeune homme à la peau noir, lui était parfaitement inconnu, il l’avait sûrement déjà aperçu, mais ça n’allait pas plus loin. Il semblait complètement absorbé par sa préparation et Carlos fut comme fasciné par la passion que dégagé l’autre qui était en train de s’affairer. Il ne put s’empêcher de l’observer, tout en salivant devant l’odeur exquise sortant des plats. Carlos fut surpris par l’autre jeune homme lorsqu’il se retourna et le vit. Il laissa échapper un soupir de soulagement lorsqu’il put voir le sourire amusé de l’autre avant qu’il ne lui parle.

« Tiens tiens tiens... N'aurait-on pas un palais des plus innocents pour goûter à ma cuisine ? Ashidanza! »

Carlos ne put s’empêcher de rougir de gêne d’avoir été surpris en flagrant délit d’espionnage. Au point où il en était, il ouvrit seulement la porte en grand afin d’entrer dans la cuisine où se trouvait le jeune homme qui avait l’air sympathique et son œuvre qui semblait prête à être mangée.

« L’odeur est délicieuse, mais je ne vais pas manger ta préparation, tu l’as sûrement cuisiné pour quelqu’un. »

Carlos attendait patiemment de voir la réaction de son camarade, il n’était pas venu là pour voler la préparation de qui que ce soit. Surtout que ce que le jeune homme avait préparé semblait délicieux et il pensait pas qu’une personne ferait une telle préparation sans avoir une ou des personnes avec qui partager sa préparation. Le jeune De Vil malgré son refus poli, fit tout de même le choix de se présenter à son camarade, bien qu’il se doutait que son ami le connaissait.

« Moi c’est Carlos De Vil et lui c’est Dude. Tu pourrais me dire ce que signifie Ashi-je-sais-pas quoi que tu as dit tout à l’heure ? »

Carlos était un peu gêné de ne pas se remémorer du mot prononcé par l’autre jeune homme, mais c’était sûrement un mot d’une langue inconnue. Ou alors que lui ne connaissait pas. Cela faisait après tout que quelques années qu’il était arrivé de l’île et que c’était peut-être du jargon dans royaume lointain. Carlos n’ayant jamais pris le temps de voyager plus loin que la ville d’Auradon.
Revenir en haut Aller en bas
 
Gombo pour tous & tous pour le gombo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ways to be Wicked :: Campus d'Auradon :: La Cafétéria-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser